Info locale

L’anesthésiste angoumoisin accusé de 24 empoisonnements laissé libre sous contrôle judiciaire  

13 juin 2019 à 08h46 Par Lucie Claussin
Photo d'illustration
Crédit photo : Pxhere ©

Au terme d’une audience à huis clos de plusieurs heures, un anesthésiste né à Angoulême et accusé de nombreux empoisonnements a été laissé libre.

La cour d’appel de Besançon a décidé de laisser Frédéric Péchier libre sous contrôle judiciaire. L’anesthésiste angoumoisin, âgé de 47 ans est soupçonné d’avoir empoisonné 24 patients entre 2008 et 2017 pour provoquer des arrêts cardiaques lors d’interventions chirurgicales. Plusieurs personnes sont décédées suite à ces empoisonnements et d’autres portent encore des séquelles après être restées plusieurs jours dans le coma selon nos confrères de la Charente Libre.

Dans le détail, il aurait pollué, des poches de perfusion de patients âgés de 4 à 80 ans pour provoquer des arrêts cardiaques, et ainsi démontrer ses talents de réanimateur et discréditer ses collègues d'une clinique de Besançon avec lesquels il était en conflit. L’accusé, qui a interdiction d’exercer sa profession, est retourné vivre chez ses parents non loin de Poitiers, où son père travaille lui aussi en tant qu’anesthésiste.