Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

La police municipale de La Rochelle va patrouiller la nuit

10 avril 2017 à 13h14 Par Rédaction

Dans la nuit du mardi 4 au mercredi 5 avril, la police municipale a envoyé sa première patrouille de nuit. Il s'agit d'une brigade nocturne pour lutter contre l'insécurité. Cet été, ils seront armés mais uniquement la nuit. Benoît BILLOT

Les policiers municipaux rochelais vont désormais officier la nuit. Depuis le mardi 4 avril, une patrouille de six agents se balade dans les rues de La Rochelle pour faire face aux insécurités. Elle est opérationnelle de 18h30 jusqu’à 3 heures du matin. Ils interviendront pour les incivilités comme, les excès de vitesse, l’alcool au volant, les petites délinquances. Le but principal de cette mise en place, est toujours de gérer la population des sans domicile fixe.

La police municipale de La Rochelle a déjà ciblé les endroits les plus sensibles où elle doit être la plus présente. Ce sont notamment du côté des supérettes que les policiers municipaux seront les plus demandés, puisque c’est en ces lieux que se regroupent les personnes alcoolisées. Pour l’instant la chef de Brigade, Christine Jacquemart s’est dit satisfaite. La patrouille de nuit complète parfaitement celle du jour.

Un pistolet à la ceinture dès cet été pour la nuit

Le maire de La Rochelle, Jean-François Foutaine, a fini par écouter la demande de ses concitoyens, en matière de sécurité avec cette unité spécifique. Autre nouveauté : l’arrivée des pistolets de calibre 9mm. La Rochelle imite ses villes voisines comme Royan ou Rochefort. Si pour l’instant ils ne sont pas encore armés, 14 d’entre eux sont déjà formés au port d’armes. Le nombre de policiers municipaux va augmenter passant de 37 à 43 fonctionnaires.

A ce jour, les policiers municipaux n’ont qu’autour d’eux des armes non létales, des matraques et des aérosols incapacitants. Il faut savoir que sept caméras de surveillance seront installées prochainement dans le centre-ville. La quantité des incidents dans la ville a augmenté nettement comme le samedi 1er avril avec l’enlèvement d’un homme par deux individus au sein de la ville. Le port d’arme est devenu obligatoire pour les agents municipaux la nuit.