Info locale

Nouvelle-Aquitaine : les attentes des usagers de la SNCF pour l’année 2019

23 avril 2019 à 06h00 Par Benoît Hanrot
Crédit photo : Wikipédia

Mieux mais insuffisant, c’est ce qu’on pourra retenir de l’année passée du côté des voyageurs qui ont circulé avec la SNCF en Nouvelle-Aquitaine. La FNAUT nous éclaire sur leurs attentes pour cette nouvelle année.

L’année 2018 a été particulièrement éprouvante pour les usagers de la SNCF. En cause principalement : la grève des cheminots pour défendre leur statut. Mais la colère des cheminots de la région s’est surtout portée sur d’autres points noirs : la fermeture de certaines gares et lignes ferroviaires du réseau ou encore un autre aspect important que nous révèle Christian Boucraret, président de la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des transports de Nouvelle-Aquitaine :

Écouter le podcast

Cette année 2018 a également été une année compliquée pour les usagers en raison des travaux menés par la SNCF sur les rails. Des travaux qui ont souvent engendré retards ou suppressions de trains dans certains secteurs. Y a-t-il des lignes particulièrement malades en Nouvelle-Aquitaine ?

Écouter le podcast

Pour répondre aux attentes des usagers, le conseil régional a lancé une sorte de « plan rail » lors de l’assemblée plénière du 12 avril dernier pour chiffrer ce qu’il faudrait mettre sur la table pour que les lignes puissent avoir des vitesses nominales intéressantes.

D’ici trois ans, des trains étrangers pourraient faire leur apparition sur une partie du réseau ferroviaire français. Un premier appel d’offres a été lancé en janvier 2019 pour un lot de deux lignes dont le nouvel opérateur devrait être choisi en 2022 : Nantes – Bordeaux et Nantes – Lyon. Du côté des voyageurs, attend-on avec impatience l’arrivée de la concurrence européenne sur les rails ?

Écouter le podcast

Encore du changement à venir le mois prochain

A compter du 9 mai, la SNCF prévoit encore quelques changements : 49€ pour toutes les cartes d’abonnement (30% de réduction sur le prix affiché), avantage de 60% également pour les enfants de 4 à 11 ans qui accompagneront un adulte détenteur d’une de ces cartes ou encore la possibilité d’échanger ou de se faire remboursement un billet Prem’s. A contrario, les conditions d’échange et de remboursement vont se durcir puisque l’usager devra débourser jusqu’à 15€ pour un échange de dernière minute (avant-veille du départ). Qu’en pense la FNAUT de Nouvelle-Aquitaine ?

Écouter le podcast

La fédération d’usagers ne critique pas systématiquement la politique de l’Etat, actionnaire de la SNCF. Récemment, elle a approuvé la réforme de l’organisation de la société de transports ferroviaire, le traitement de la dette par l’Etat ou encore la possibilité prochaine d’exploiter les services TER et TET en délégation de service public.