Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Policier loir-et-chérien tué sur les Champs-Elysées : 4 personnes renvoyées aux assises

29 octobre 2020 à 09h17 Par Etienne Escuer
Une place rend hommage à Xavier Jugelé à Romorantin-Lanthenay, commune d'où il était originaire.
Crédit photo : Commons - Fab5669

Quatre personnes seront jugées devant la cour d'assises spéciale de Paris, après l’assassinat d’un policier originaire du Loir-et-Cher sur les Champs-Elysées en 2017.

La justice s’est intéressée à leur rôle dans la fourniture d'un fusil d'assaut au jihadiste Karim Cheurfi : quatre personnes sont renvoyées devant la cour d'assises spéciale de Paris, après la mort du policier Xavier Jugelé sur les Champs-Elysées le 20 avril 2017. Ce dernier était originaire du Loir-et-Cher.

Trois jours avant le premier tour de l'élection présidentielle de 2017, Karim Cheurfi, 39 ans, avait attaqué un car de police sur la célèbre avenue parisienne, tuant par balles Xavier Jugelé et blessant deux autres policiers, avant d'être abattu.

 

L’un des accusés, âgé de 30 ans, sera jugé pour association de malfaiteurs terroriste criminelle, les trois autres pour infraction à la législation sur les armes. Le principal accusé est soupçonné d'avoir acheté la moto de Karim Cheurfi contre un fusil. Fusil sur lequel avaient été retrouvées les empreintes ADN des trois autres.

 

(Avec AFP)