Insolite

Pour tracer les frotteurs dans le métro, il existe des tampons à l'encre invisible (photos)

31 août 2019 à 18h45 Par Marjorie Raynaud
Crédit photo : Capture d'écran de la marque créatrice Shachihata, Twitter

Au Japon, une femme a inventé un tampon anti-frotteurs, qui ne peut être révélé uniquement par une lumière spéciale.

Le Japon a-t-il trouvé le bon moyen d'enrayer le phénomène des frotteurs et agresseurs du métro ? L'entreprise appelée Shachihata - et spécialisée dans la vente de tampons et d'objets de bureaux -, a en tout cas, trouvé une idée prometteuse : un tampon invisible à la lumière du jour. Sa marque peut être repérée uniquement avec une lumière spéciale (c'est souvent les lumières bleues ou violettes). À son lancement, la marque avait prévu 500 exemplaires.

Rupture de stock en moins d'une heure

À sa grande surprise, tout est parti dans la demi-heure qui a suivi. Le produit à 21 euros a fait fureur auprès des jeunes femmes. "J'étais tellement surpris que cela soit vendu aussi vite", a déclaré le porte-parole de l'entreprise à la CNN. Reste à savoir maintenant comment la police retomberait sur le malfaiteur en question, tamponné ou pas...