Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Flash

Supermarchés : certains produits coûteront plus cher dès le 1er février

30 janvier 2019 à 09h45 Par Mikaël Livret
Crédit photo : PxHere

24 produits de grande consommation vont voir leur prix augmenter dans les supermarchés près de chez vous, afin de mieux rémunérer les agriculteurs. Une disposition de la loi Alimentation. Le ticket de caisse pourrait flamber de 6,3%.

Les prix s’envolent. La loi Alimentation voté l’an dernier, entrera en vigueur ce vendredi 1er février. Avec certaines conséquences sur le budget course. Le texte prévoit en effet une nouvelle réglementation pour mieux rémunérer les agriculteurs, en gonflant les prix de 24 produits de grande consommation. La décision a été prise de mieux rémunérer les agriculteurs, en tenant davantage compte de leurs coûts de production, les distributeurs sont donc priés de garantir un meilleur revenu aux agriculteurs. En clair, les distributeurs ont désormais l'obligation de faire au moins 10% de marge sur certains produits. Les produits les plus impactés sont ceux dont les marges sont les plus faibles pour les magasins, dû à la bataille des prix entre les enseignes. 

Selon un focus effectué par le journal Le Parisien dans une grande enseigne de la distribution, on apprend que le ticket moyen de ces 24 produits pourrait bondir de 5 euros. Parmi les hausses de prix à prévoir ce vendredi dans le panier, on retrouve le pot de Nutella 750g (+34 cts), le paquet de Chocapic Nestlé 430g (+20 cts), le Lait Guigoz pour les nourrissons de moins d’un an (+1,23€) ou encore le paquet de 12 yaourts nature Danone (+12 cts).

Au ministère de l'Agriculture, on estime que cette hausse prix représentera seulement 7 % du panier de la ménagère. Des contrôles sur les prix seront aussi lancés, si nécessaire, pour vérifier que l'esprit de la loi est respecté, prévient le ministère.