Victime d’un malaise, un marin meurt au large de l’Île d’Oléron

L'hélicoptère médicalisé Caracal de l'armée de l'air a été mobilisé.
L'hélicoptère médicalisé Caracal de l'armée de l'air a été mobilisé.
Crédit: Préfecture maritime de l'Atlantique

13 octobre 2021 à 8h00 par Théo Palud

Un marin est décédé mardi 12 octobre dans l’après-midi après avoir fait un malaise à bord du chalutier Armandèche, à une dizaine de kilomètres au large de Chassiron sur l’Île d’Oléron.

Hier vers 14h30, le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) d’Etel (Morbihan) a été prévenu qu’un marin était inconscient suite à un malaise sur le pont du chalutier l’Armandèche, un navire immatriculé aux Sables d’Olonne avec à son bord 6 personnes. Celui-ci se trouve à 6,7 nautiques (13 kilomètres) de la pointe de Chassiron, sur l’Île d’Oléron.

Immédiatement, le CROSS a engagé l’hélicoptère médicalisé Caracal de la base aérienne 120 de Cazaux (Gironde), une vedette de la SNSM de La Rochelle avec à son bord une équipe du SMUR Maritime Rochelais ainsi qu’un semi-rigide des sauveteurs en mer accompagné d’un médecin.

Un infirmier du navire hydrographique Borda de la Marine Nationale, en mission dans la zone, a également apporté son aide en étant transféré sur le chalutier. Il sera le premier à arriver sur le navire, suivi des autres secours déclenchés.

Malgré les efforts des services engagés, le marin-pêcheur n’a pas pu être réanimé. Il a été déclarée décédé peu avant 16h. Son corps a été transporté vers le port de Chef de Baie à La Rochelle, où il a été pris en charge par les pompes funèbres en fin d’après-midi.

I