Le secteur agricole du Centre-Val de Loire manque de saisonniers

La viticulture fait partie des secteurs agricoles en manque de main d'oeuvre.
La viticulture fait partie des secteurs agricoles en manque de main d'oeuvre.
Crédit: Pixabay

15 septembre 2021 à 14h40 par Théo Palud

Des cueilleurs, vendangeurs ou encore des trieurs sont recherchés par les agriculteurs pour aider aux récoltes arboricoles, viticoles et dans les filières légumières. En cause : une pénurie de main d’œuvre.

Dans la région, selon les premières estimations de la profession, près d’une centaine d’arboriculteurs et une cinquantaine de producteurs de légumes d’automne sont touchés.

Ce manque de bras s’explique par la baisse de la main d’œuvre étrangère sur le territoire. Dans l’Indre par exemple, plus d’un tiers des saisonniers est issu de pays européens en temps normaux. Autre explication : le décalage de la période de récoltes, dû à la mauvaise météo de cette année. Les précisions de Sébastien Prouteau, en charge de l’emploi au sein de la FNSEA du Centre-Val de Loire.

 

Une mauvaise météo
Une mauvaise météo
Crédit: Rédaction

Plus de 600 postes de saisonniers sont à pourvoir, que vous soyez demandeurs d’emploi, étudiants ou simplement volontaires. « Toutes les mains sont bonnes à prendre », poursuit-il.

Tous les profils sont acceptés
Tous les profils sont acceptés
Crédit: Rédaction

Les missions : récolter les pommes et les poires chez les arboriculteurs, participer aux vendanges chez les viticulteurs ou récolter des légumes d’automne. Les périodes de travail varient entre quelques semaines pour le milieu viticole jusqu’au mois de novembre pour les récoltes arboricoles. Les détails de Sébastien Prouteau.

 

Types de missions
Types de missions
Crédit: Rédaction

Si vous souhaitez postuler, rendez-vous sur la plateforme agricole Wizifarm, les sites de l’Anefa et de l’Apecita. Vous pouvez aussi transmettre votre CV sur Pôle Emploi et Agriculture Recrute.

I