Limoges : un mort dans un Ehpad après une bagarre entre résidents

L’auteur présumé des coups pourrait être poursuivi pour homicide involontaire.
L’auteur présumé des coups pourrait être poursuivi pour homicide involontaire.
Crédit: Etienne Escuer - rédaction

15 septembre 2021 à 12h11 par Guillaume Pivert

La victime, atteinte de la maladie d’Alzheimer, est mort des suites de ses blessures.

Les faits remontent au début du mois. Un résident de l’Ehpad de Landouge, un quartier excentré de Limoges, est mort. L’homme atteint de la maladie d’Alzheimer est décédé à l’hôpital quelques jours après avoir reçu de multiples coups de canne de la part d’un autre pensionnaire de l’établissement.

 

L’auteur présumé des coups, âgé de 86 ans, a immédiatement été hospitalisé dans une unité psychiatrique. Il n’a pas encore pu être entendu par les enquêteurs. Des experts doivent établir si son discernement était ou non aboli au moment des faits.


Comme le rapporte le Populaire du centre, il pourrait alors être poursuivi pour homicide involontaire. Il risquerait dix ans de prison.

I