Moins de raisins mais une récolte de qualité pour l’AOC du Haut-Poitou

L'AOC regroupe une trentaine de vignerons.
L'AOC regroupe une trentaine de vignerons.
Crédit: Pixabay

13 septembre 2021 à 12h18 par Guillaume Pivert

Le ban des vendanges s’est ouvert en fin de semaine dernière pour les premières parcelles précoces. La récolte va véritablement commencer cette semaine.

Les premiers coups de sécateurs ont été donnés dans les vignes de l’AOC du Haut-Poitou. La trentaine de producteurs répartis sur 115 hectares entre Doux (79), Vouzailles, Chouppes et Jaunay-Marigny (86), ont connu un sort différent cette année. Certains et notamment à l’ouest de l’AOC ont souffert du gel au début du mois d’avril.

Pascale Bonneau

Les vendanges démarreront dans les prochains jours pour l’essentiel des producteurs. « La quantité ne sera pas partout au rendez-vous », prévient Pascale Bonneau. L’animatrice du syndicat des vins du Haut-Poitou se veut toutefois optimiste.

 

« On aura une récolte qualitative grâce à un été pas si mauvais que ça, on a une maturation qui s’est faite avec des températures fraiches la nuit mais favorable aux arômes ».

 

Un crû de qualité serait une très bonne chose pour l’AOC après deux années délicates en raison de la crise. « On est une période compliquée mais c’est variable selon la commercialisation », reconnaît Pascale Bonneau. Si 80% des vignerons vendent leur production à un négociant, les autres qui assurent la vinification, la mise en bouteille et la vente directe ont connu plus de difficultés.

Pascale Bonneau
Pascale Bonneau
Crédit: Pascale Bonneau

A noter que l’AOC du Haut-Poitou fête cette année son dixième anniversaire.

 

I