Près d’un millier d’anti-bassines dans les rues de Niort ce mercredi

16 bassines sont en projet entre la Vienne et les Deux-Sèvres.
16 bassines sont en projet entre la Vienne et les Deux-Sèvres.
Crédit: Pixabay

22 septembre 2021 à 18h24 par Guillaume Pivert

Plusieurs centaines de manifestants ont ensuite envahi le chantier de construction d’une bassine au sud-ouest de la préfecture des Deux-Sèvres.

Ils sont venus redire leur opposition à la construction de retenues d’eau géantes utilisées pour l’irrigation céréalière. Près d’un millier de personnes ont manifesté ce mercredi midi place de la brèche en centre-ville de Niort alors que se tient jusqu’à demain le congrès national de la Fédération nationale des syndicats d’exploitations agricoles (FNSEA).

 

Une partie des manifestants se sont ensuite rendus à l’appel notamment de Confédération paysanne et du collectif Bassines non merci !, à Mauzé-sur-le-Mignon à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de Niort où une bassine est en construction depuis le début du mois. 200 personnes ont fait irruption sur le chantier rapporte le quotidien Sud Ouest.

 

16 bassines sont en projet entre la Vienne et les Deux-Sèvres. Pour le collectif Bassines non merci !, ces réserves d’eau géantes constituent « une monopolisation de l’eau par une minorité d’agriculteurs industriels » et fait peser « des risques sur l’approvisionnement en eau potable et sur le bon fonctionnement des milieux naturels ».

I