Zoom sur la législation concernant le gaspillage alimentaire

10 millions de tonnes de nourriture sont gaspillées chaque année en France.
10 millions de tonnes de nourriture sont gaspillées chaque année en France.
Crédit: Pixabay - Photo d'illustration

29 septembre 2021 à 10h43 par Théo Palud

Ce mercredi 29 septembre marque la 2ème édition de la Journée internationale de sensibilisation aux pertes et gaspillages de nourriture. L’occasion de faire le point sur la législation en vigueur, que ce soit sur les sanctions risquées par les entreprises ou les obligations auxquelles elles doivent se soumettre.

Après plusieurs mesures prises notamment en 2013 et 2016, la loi Anti-gaspillage pour une économie circulaire a été promulguée en 2020. Les précisions de Christelle David, coordinatrice de l’Union Régional des Centres Permanents d’Initiatives pour l’Environnement (URCPIE) en Centre-Val de Loire.

Lois anti-gaspillage alimentaire
Lois anti-gaspillage alimentaire
Crédit: Rédaction

Cette nouvelle loi apporte plusieurs changements, explique-t-elle.

Renforcement contre le gaspillage alimentaire
Renforcement contre le gaspillage alimentaire
Crédit: Rédaction

Les sanctions ont été renforcées afin de dissuader les entreprises ou établissements de restauration à jeter leurs produits encore consommables.

Sanctions contre le gaspillage alimentaire
Sanctions contre le gaspillage alimentaire
Crédit: Rédaction

Sur l’ensemble de la filière, 32% du gaspillage est fait lors de la production des aliments, 33% au niveau des consommateurs (restauration privée et collective et au sein des foyers), 21% du gaspillage se produit lors de la transformation dans les usines agroalimentaires. Les magasins n’englobent au final que 14% du gaspillage alimentaire.

Selon les dernières estimations de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) effectuées en juin dernier, 10 millions de tonnes de nourriture sont gaspillées chaque année en France, ce qui représente un manque à gagner colossal de 16 milliards d’euros. Des effets néfastes pour l’environnement ont aussi été relevés, puisque ce gaspillage engendre 3% des émissions de gaz à effet de serre dans le pays.

De son côté, le gaspillage alimentaire à la maison s’élève à 30 kg par personne et par an, ce qui équivaut à 100 euros perdus tous les ans.

I